Archives mensuelles : mars 2023

« Le quotidien »

Notre programme s’intéressant à la vie quotidienne des enfants et des jeunes trouvera certainement du grain à moudre dans le nouveau et riche numéro de la revue Communications (nº112, 2023), dirigé par Véronique Nahoum-Grappe, Martyne Perrot et Thierry Pillon et consacré au quotidien. Le quotidien souvent considéré comme une notion vague et peu précise est ici abordée à bras le corps et décrite comme renvoyant “à une double temporalité : celle du présent ordinaire, perçu comme prosaïque, dénué d’intérêt, de grandeur. Mais aussi, celle de la répétition indéfinie des jours, des tâches dites « quotidiennes ». Le quotidien est donc un défi pour la description. Comment rendre compte à la fois de la continuité et de la répétition, du banal et de l’exceptionnel ? Si la littérature semble mieux armée pour s’en saisir, le quotidien n’a pourtant jamais cessé d’interroger les sciences sociales”.

Chercheuses et chercheurs impliqué.e.s

Laboratoire Temps, Espaces, Langages, Europe méridionale et Méditerranée – TELEMME, UMR 7303, CNRS

Gwenaëlle Audren, géographe, maîtresse de conférences en géographie, responsable de l’axe « Jeunesse(s), éducation(s) et territoire(s) », Telemme UMR 7303, Aix Marseille Univ (AMU), Inspé.

Virginie Baby-Collin, géographe, professeure de géographie, Telemme UMR 7303, Aix Marseille Univ (AMU), Inspé.

Sophie Gebeil, historienne du contemporain, maîtresse de conférences à l’Inspé, Telemme UMR 7303, Aix Marseille Univ (AMU), responsable de l’atelier Visual studies et humanités numériques, co-porteuse du projet Sudorama.

Aude-Line Gervais, doctorante en géographie, Telemme UMR 7303, Aix Marseille Univ (AMU)
Titre thèse : Géopolitique de l’école à Marseille, sous la direction de Virginie Baby-Collin et de Gwenaëlle Audren

Laura Guarino, docteure en sociologie urbaine, chercheuse associée à Telemme UMR 7303, enseignante vacataire à l’ENSA-IMVT Marseille, ENTPE Vaulx-en-Velin Lyon et FSPJS – Université de Lille. Elle travaille aussi au sein de la Ligue de l’Enseignement en tant que médiatrice numérique.

Nora Nafaa, géographe, chargée de recherche CNRS au laboratoire TELEMME depuis la rentré 2023-2024. Elle a soutenu sa thèse en décembre 2021 à l’Université de Perpignan Via Domitia (UPVD) et au laboratoire ART-Dev (UMR5281) sous la direction de David Giband intitulée « Déposséder l’école pour servir la ville néolibérale aux Etats-Unis, les cas d’Atlanta et de Philadelphie ». Ses travaux portent sur la géographie de l’éducation, aux Etats-Unis, mais aussi en France, ainsi que sur les politiques d’austérité dans les régions dites « laissées-pour-compte ».

Stéphane Mourlane, historien, maître de conférences en histoire contemporaine, Telemme UMR 7303, Aix Marseille Univ (AMU), co-porteur du projet Sudorama.

Isabelle Renaudet, historienne, professeure d’histoire contemporaine , Telemme UMR 7303, Aix Marseille Univ (AMU)

Luna Russo, doctorante en géographie, Telemme UMR 7303, Aix Marseille Univ (AMU).
Titre thèse : Accompagner la réussite éducative des élèves allophones récemment arrivés en France, sous la direction de Virginie Baby-Collin et de Fatima Chnane Davin, AMU, ADEF.

Laboratoire Interdisciplinaire Environnement Urbanisme – LIEU, UR 898, IUAR, AMU :

Claire Fonticelli, géographe, urbaniste, paysagiste, maîtresse de conférences en urbanisme et aménagement, IUT, Laboratoire Lieu – chercheuse associée au LAREP et à PLACES ; participation à un programme de recherche portant sur la didactique du paysage, porté par l’Université de Genève.

Sébastien Delfavero, éducateur spécialisé et doctorant en Urbanisme et aménagement au Lieu. Titre thèse : L’éducation à l’espace public, par l’espace public. Instituant, institué et institutionnalisation dans la fabrique de la ville inclusive, LIEU, IUAR, sous la direction d’Hélène Reigner.

Marta Stalla, architecte-urbaniste, enseignante à l’IUAR-AMU, membre de l’association Hors Gabrits

Laboratoire Apprentissage, Didactiques, Évaluation, Formation- ADEF, UR4671, Inspé, AMU :

Maria-Antonietta Impedovo, psychologue, docteure et HDR en sciences de l’éducation, maîtresse de conférences, Inspe-AMU, ADEF-UR4671

Corinne Jégou, didacticienne de la biologie, maîtresse de conférences à l’Institut Supérieur du Professorat et de l’Éducation (Inspé), membre de la FED 4238 SFERE-Provence, membre du comité scientifique du réseau SIEST Méditerranée (Séminaire Inter laboratoires sur l’Éducation scientifique et Technologiques).

Gregory Lo Monaco, docteur et HDR en psychologie sociale, professeur des universités, AMU, ADEF-UR4671

Laboratoire Architecture Ville Urbanisme Environnement – LAVUE, UMR 7218, CNRS

Nadja Monnet, anthropologue, maîtresse de conférences dans le champ des sciences humaines et sociales à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille (ENSAM), chercheuse au LAA-LAVUE-UMR 7218 (délégation CNRS à Telemme en 2022-2023)

Nava Meron, architecte, maîtresse de conférences à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-La Villette (ENSAPLV), chercheuse au LAA-LAVUE-UMR 7218. Elle a travaillé sur la ville orthodoxe juive et s’intéresse au rapport au numérique des jeunes.

Florence Bouillon, anthropologue, maîtresse de conférences en sociologie à Paris 8, directrice d’ALTER-LAVUE-UMR 7218, co-organisatrice du webinaire Ethik sur l’éthique de la recherche avec des enfants (2021-2022).

Alice Lancien, doctorante en études urbaines sous la direction de Marie-Hélène Bacqué et Ismael Blanco, Université Paris Nanterre et Universitat autónoma de Barcelona.
Titre de la thèse :  Citadinités populaires : reconfigurations des quartiers de centre ancien au prise des jeunesses populaires. La Chapelle (Paris) et le Raval (Barcelone).

Avec la participation des chercheuses et chercheurs suivant·e·s :

Laure Sabine Bampi, docteure en Sciences de l’éducation, architecte dplg, fondatrice de l’association CiNA, chercheuse associée au Centre méditerranéen de sociologie, de science politique et d’histoire (MESOPOLHIS), UMR 7064. 

Baptiste Besse-Patin, docteur en sciences de l’éducation, chercheur associé au laboratoire EXPERICE, Paris 13 (EA 3971, Centre de Recherche Interuniversitaire Expérience Ressources Culturelle Éducation).
Titre thèse :Jeu et animation. Ethnographie des formalisations éducatives du loisir des enfants,sous la direction de Gilles Brougère.

Marc Breviglieri, professeur associé à la Haute École en Travail Social (HETS) de Genève, UMR Ambiances Architectures Urbanités AAU – équipe Cresson

Claire Bullen, docteur en Anthropologie, enseignante-chercheuse à l’Université de Tübingen Allemagne et chercheuse associée à l’IDEMEC-UMR 7307. Son projet de recherche actuel explore les transformations urbaines en Méditerranée de manière comparative et multiscalaire avec des terrains à Marseille et à Casablanca.

Deborah Gentès, docteure en sciences de l’éducation, professeure des écoles, chercheuse EXPERICE, Paris 8 (EA 3971, Centre de Recherche Interuniversitaire Expérience Ressources Culturelle Éducation).
Titre thèse : Lorsque à hauteur d’enfant paraît l’enfant auteur : le point de vue (sur) des enfants dans l’analyse des dispositifs de pratiques artistiques et ludiques, à l’école, au musée et dans l’espace public, Paris 8, sous la direction de Pierre Johan Laffitte et de Gladys Chicharro.

Maya El-Nesr. Architecte, doctorante, UMR Ambiances Architectures Urbanités AAU – équipe Cresson, enseignante-chercheuse, département d’architecture et de conception environnementale – Faculté d’ingénierie – Académie arabe des sciences, de la Technologie et des transports maritimes, Le Caire

Léa Sallenave, docteure en géographie, post-doctorante au sein de l’université de Genève.
Titre thèse : «Quitte un peu le quartier!»: gravir les sommets avec l’éducation populaire. Ethno-géographie d’une jeunesse minorisée en montagne, sous la direction d’Anne Sgard et de Philippe Bourdeau. Actuellement, post-doctorante Université de Genève, elle suit des expériences pédagogiques en classe portant sur le lien au paysage quotidien.

Alfredo Ferreruela a été professeur d’éducation physique et sportive en milieu spécialisé, et ingénieur de formation. Il a un master en Sciences de l’éducation et est membre du groupe Jeux, vie physique, sports aux Centres d’entraînement aux méthodes actives (CEMEA). Il est animateur de l’association socioculturelle Agissez dans votre ville, à Saint Maximin la Sainte Baume.

Cosima Sales, étudiante en première année de master en anthropologie à l’Université Paris Nanterre. Titre provisoire du mémoire : “Jeunesses marseillaises dans la ville : une ethnographie du centre commercial des Terrasses du Port”. 

Lorie Rachel, étudiante en deuxième année d’un master d’anthropologie à ALLSH, Aix Marseille Univ (AMU) sous la direction de Valérie Feschet. Titre du mémoire : “Jouer en ville, les enfants et les infrastructures de jeux qui leurs sont dédiées. Une ethnographie de deux parcs de jeux publics marseillais”.

Elsa Zotian, anthropologue, chercheuse-formatrice au LASSA

Recensement des initiatives pédagogiques

Un état des lieux des initiatives existantes au sein des écoles françaises d’architecture et de paysage sur le rapport aux espaces urbains des enfants et adolescents et plus particulièrement celles qui concernent les jeunes générations du pourtour de la Méditerranée est en cours. Car c’est en ces lieux que les futur·e·s concepteurs·trices et aménageurs·euses de nos espaces du quotidien se forment. Nous prospecterons également ce qu’il se fait sur les autres rives de la Méditerranée.

N’hésitez pas à nous en signaler, si vous en connaissez, en écrivant à nadja.monnet@marseille.archi.fr